Les nouvelles

« Revenir à l'archive des nouvelles

15 août 2015

Bilan de la démarche d’implantation des bonnes pratiques en prévention du suicide

Le ministère de la Santé et des Services sociaux, le Centre de santé et de services sociaux – Institut universitaire en gériatrie de Sherbrooke et l'Association québécoise en prévention du suicide dressent un bilan positif de la vaste démarche d'implantation des bonnes pratiques en prévention du suicide, déployée depuis 2008 dans toutes les régions du Québec. Cette démarche, initiée par le MSSS et pilotée par le CSSS-IUGS, s'inscrivait dans les orientations ministérielles en prévention du suicide définies par le Programme national de santé publique 2003-2012 et le Plan d'action en santé mentale 2005-2010 – La force des liens. L'Association québécoise de prévention du suicide y a collaboré. D'autres partenaires ont aussi participé à ce projet, dont Suicide Action Montréal; l'AQPS tient à les remercier.

Les outils déployés

  1. Conception de deux guides de bonnes pratiques en prévention du suicide : le premier pour les intervenants ; le deuxième pour les gestionnaires.
  2. Conception d’un atelier pour les gestionnaires : d’une durée d’une journée, afin de les soutenir dans leur appropriation des bonnes pratiques et leur permettre d’élaborer un plan d’action local et concerté.
  3. Conception d’une formation pour les intervenants : d’une durée de trois jours et s’adressant aux intervenants issus de différents milieux possédant des habiletés de base en intervention et oeuvrant auprès d’une clientèle vulnérable au suicide.

 
La mobilisation autour de la démarche

  • 16 relayeurs régionaux
  • 94 relayeurs locaux
  • 1 240 gestionnaires impliqués dans l’élaboration du plan d’action
  • 65 formateurs accrédités qui ont offert 1 290 formations à 14 000 intervenants partout au Québec.


Les constats

  • L’atelier d’une journée pour les gestionnaires a été apprécié et a permis d’élaborer les plans d’action locaux et concertés dans plusieurs territoires. D’excellentes stratégies sont ressorties de ces ateliers et ont par la suite été déployées dans les régions. Le suivi et la poursuite de la mobilisation à la suite de l’atelier sont toutefois essentiels pour assurer la pérennité des actions.
  • La formation de trois jours pour les intervenants a aussi été positivement appréciée et a entraîné des changements de pratique chez plusieurs intervenants. Il importe que du suivi à la formation et du soutien clinique soient déployés pour accompagner le transfert des apprentissages à la suite des formations.
  • Les partenaires de la démarche ont su mettre en oeuvre une approche globale de la prévention du suicide en déployant de multiples activités pour rejoindre différents acteurs. Celle-ci est en parfaite adéquation avec l’approche globale (ex. : engager les parties prenantes, sensibiliser, mobiliser le système de santé et former les agents de santé, mener des activités d’évaluation et de recherche, etc.) favorisée par l’Organisation mondiale de la santé.
  • Excellente mobilisation de plusieurs acteurs, mais certains de ceux mobilisés auraient pu être invités à jouer un rôle plus actif.

Pour consulter le bilan complet de la démarche nationale d’implantation des bonnes pratiques en prévention du suicide, cliquez ici. 

Documentation complémentaire

Bilan de la démarche d’implantation des bonnes pratiques en prévention du suicide



  • Accueil »
  • Les nouvelles »
  • Bilan de la démarche d’implantation des bonnes pratiques en prévention du suicide

L’Association québécoise de prévention du suicide réunit les organisations et les citoyens qui souhaitent voir diminuer significativement le nombre de décès par suicide au Québec.

Coordonnées :
1135, Grande Allée Ouest – bureau 230
Québec (Québec) G1S 1E7

Liens rapides

Diffusez le message

Commandez du matériel de sensibilisation à diffuser dans votre milieu. Commandez en ligne >>

Suivez-nous sur :

Gardez contact




Soutien financier de : Desjardins Sécurité financière

Réalisation : iXmédia et Zengo