Grand forum de la prévention du suicide

28 au 30 octobre 2024

Pandémie, détresse accrue chez plusieurs clientèles et dans différents milieux, omniprésence du numérique, le contexte actuel a amené plusieurs pratiques à évoluer de manière accélérée. Le Grand forum de la prévention du suicide revient en force, du 28 au 30 octobre 2024, au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe

Pour animer ce Grand Forum, nous désirons offrir un programme varié, inclusif et riche en contenu, de façon à pouvoir explorer de manière intégrée les différentes dimensions de la prévention du suicide, mais aussi de mettre en avant les efforts novateurs pour aborder les défis spécifiques aux clientèles et aux milieux, tout en intégrant les avancées technologiques pour une intervention plus efficace.

Nous vous invitons à soumettre vos propositions de communications afin de faire rayonner vos recherches et vos expériences sur le terrain, d’alimenter le dialogue sur les divers enjeux liés au sujet et de contribuer à l’avancement des connaissances sur la prévention du suicide.

Ce rendez-vous à ne pas manquer rassemblera plus de 350 professionnels, intervenants, citoyens engagés, chercheurs et gestionnaires, tous engagés en prévention du suicide, qui se rassembleront afin d’échanger, apprendre et réseauter. 

Voici les trois axes proposés pour l’appel à propositions

Sensibilisation, intervention et postvention

Comment repenser le continuum allant de la sensibilisation à la postvention? Quelles pratiques doivent être améliorées, généralisées ou développées?   

  • Sensibilisation et communication : campagnes de sensibilisation, usage des médias sociaux, traitement médiatique et artistique du phénomène 
  • Repérer, orienter, intervenir et offrir un suivi : des sentinelles au suivi étroit  
  • Postvention 

Clientèles et milieux

Quelles sont les clientèles vulnérables pour lesquelles des pratiques ont été ou devraient être développées? Quels milieux ou communautés se sont mobilisés de façon novatrice pour la prévention du suicide? 

  • Clientèles (ex. : les aînés, les jeunes, les communautés autochtones etc.)
  • Milieux de travail (ex. : entreprenariat, agriculture, métiers de la santé etc.)
  • Facteurs de risque généraux ou associés à certaines populations (ex. : personnes souffrant de la maladie de Lyme et maladies chroniques, adolescents, personnes issues de la communauté LGBTQ+ victimes de harcèlement ou d’intimidation, etc.) 

Numérique et pratiques technologiques

Comment repérer et aider les personnes en détresse par le biais de nouvelles technologies? En quoi les nouvelles technologies viennent-elles redéfinir la manière de faire de la prévention du suicide? Quelles sont les meilleures pratiques à ce jour? 

  • Évolution des plateformes  
  • Place du numérique et les outils prometteurs dans l’intervention  
  • Avancées technologiques. L’intelligence artificielle, où en sommes-nous?   
  • Pratiques ailleurs dans le monde  
  • Résultats du service des interventions sociales en ligne  

Soumission de propositions

Vous avez jusqu’au 22 avril 2024, à minuit, pour soumettre votre proposition. Celle-ci sera examinée par le comité expert d’ici le 15 mai. Une réponse vous sera rendue dans la semaine du 20 mai. 

Contact

Si vous éprouvez des difficultés avec le processus de soumission en ligne ou que vous avez des questions, nous vous invitons à contacter Marie Hautval à recherche@aqps.info.

Nous joindre

5400, boul. des Galeries, local 575
Québec (Québec) G2K 2B4

Vivre un deuil par suicide

Une communauté en ligne pour échanger et découvrir quoi faire pour aller mieux.

* Champs requis